Retour

Les 7 étapes d'un bon audit SEO

Retrouvez notre infographie récapitulative au bas de l'article 👇

Pour savoir si le référencement ou le SEO d’un site Web est bon, il est primordial d’effectuer ce qu’on appelle un audit. Un audit, c’est l’analyse des indicateurs clés de performance en référencement d’un site. Il est suivi d’une mise au point sur la stratégie SEO et de recommandations pour l’améliorer. Il est préférable de faire auditer un site assez régulièrement afin d’avoir un diagnostic global et réaliste de sa santé SEO.

Quelles sont les étapes d’un audit SEO, par où commencer ?
Quels sont les KPIs et données importantes à analyser ?
Quelles sont les préconisations à appliquer ?

Aujourd’hui nous vous donnons nos meilleurs conseils pour devenir le pro de l’audit SEO, grâce à notre méthode en 7 points.

Let’s go !

1. Pourquoi faire un audit SEO ?

Premièrement, quel est le but d’un audit SEO ? 🤔
L’audit SEO va faire l’état des lieux du référencement d’un site. Il recense et expose tous les « KPI », soit les indicateurs de performances clés, constituant le bon ou le mauvais référencement du site analysé. Il est important d’en faire un régulièrement comme on fait un check-up chez le médecin car il va permettre
3 choses:

  • connaître les actuelles performances SEO du site 🏆

  • connaître les éléments à améliorer 💪

  • établir une vraie stratégie SEO si ça n’a pas déjà été fait 📈

Une fois les KPIs analysés, vous n’aurez plus qu’à appliquer les préconisations recommandées pour hisser votre site ou celui de votre client en haut des résultats de recherche ! 🥇

2. Pourquoi faire régulièrement un audit SEO

Le référencement d’un site est recalculé en permanence par les algorithmes des moteurs de recherche. Le positionnement d’un site dans la SERP peut donc fluctuer énormément au moindre changement, et surtout, en très peu de temps ! ⏱️
Il en faut peu pour que les positions soient chamboulées et qu’un site descende drastiquement dans le classement. Il suffit d’un mauvais contenu publié, d’une erreur technique, etc… ou pire de l’amélioration des sites concurrents et patatra !
Avec le déferlement de la concurrence, un site ne peut pas se permettre de perdre des places dans la SERP. Il faut donc vérifier ses positions et ses KPIs le plus régulièrement possible pour ne pas se faire dépasser.
De ce fait, quels sont les KPIs à auditer ?

3. Les étapes et les KPIs d’un audit SEO

Passons donc aux choses sérieuses !

Maintenant que vous savez ce qu’est et à quoi sert un audit SEO, voyons comment on en fait un.

Selon la méthode Cocolyze, un bon audit SEO comporte 7 étapes :

1) Déterminer les mots-clés sur lesquels se positionner

Votre site propose une offre bien particulière à laquelle correspond un certain champ sémantique. Il est très important pour vous de chercher à vous positionner sur des mots-clés faisant partis de ce même vocabulaire. ✏️
Effectivement, si vous vendez des voitures, il n’est pas pertinent pour vous d’être positionné sur le mot « fourchette ». Vous êtes d’accord ? Vous devez donc réfléchir aux mots sur lesquels vous voulez positionner votre site en fonction de son offre et opter pour une utilisation régulière de ces mots dans votre site. La détermination de ces mots-clés est la base d’une bonne stratégie SEO. Vous pouvez bien sur utiliser un outil de recherche de mots-clés, comme celui de Cocolyze, si vous êtes perdus 🗺️📍
Vous pouvez aussi vous renseigner sur les mots-clés des sites proposant une offre ressemblante, soit vos concurrents. Nous avons écrit un article exprès sur le sujet si ça vous intéresse : Comment trouver les meilleurs mots-clés pour être positionné?

2) Identifier les concurrents et leurs positions dans la SERP

Vous devez savoir qui sont vos concurrents et connaître l’état de leur SEO. 🥊
Une fois que vous avez identifié vos concurrents, la première chose à faire, c’est vérifier leurs positions par rapport aux vôtres sur certains mots-clés. Ces mots-clés peuvent être similaires à ceux que vous avez choisis pour votre site ou totalement différents.
Il y a 2 finalités à cette démarche :

  • savoir si vos concurrents vous dépassent sur les mots-clés que vous avez choisis

  • savoir si ils sont performants sur d’autres mots-clés

Cette étape vous aidera à définir vos propres mots-clés, déjà évoqué dans le paragraphe précédent. Vous aurez une idée des quels sont les plus judicieux à sélectionner par rapport aux performances de vos concurrents dessus. Si certains mots-clés fonctionnent bien pour une activité ou offre similaire à la votre, vous avez tout intérêt à vous en inspirer. C’est une étape assez marketing et proche du « benchmark ». Elle vous donne un aperçu des performances SEO de la concurrence sur certains mots-clés et vous permet de comparer avec les vôtres.

3) Analyser la visibilité du site sur les moteurs de recherche

A l’instar de vos concurrents, vous devez savoir où votre site se situe sur la SERP. 🔍
Pour chaque mot-clé sur lequel vous avez décidé de vous positionner, vous devez connaître votre position. Cette étape vous permettra de voir où vous vous situez par rapport à vos concurrents et vous donnera un état global de votre SEO actuel.

4) Vérifier la santé technique du site analysé

Mal coder une page ou publier un texte sans les bons mots-clés peuvent fortement nuire à vos performances SEO. Il est donc très important de vérifier régulièrement si tout est en ordre au niveau technique. 💻
Pour cet aspect, il est important de regarder si :

  • les pages du site sont bien explorables, accessibles, analysables et indexables par les moteurs de recherche

  • les titres et descriptions, soit les méta-données des pages, sont complétés

  • le contenu de vos méta-données soit unique et pas dupliqué ou manquant

  • les pages du site chargent assez rapidement

  • les pages du site sont responsives, mobile-friendly voire mieux, mobile-first

5) Faire attention au contenu sémantique du site

Pour être positionnés sur les mots-clés choisis vous devez impérativement les utiliser dans les contenus publiés sur votre site. ⌨️
Cependant, pour les textes de votre site comme pour les méta-données, veillez à ce que ces mots-clés ne soient pas répétés trop souvent en trop peu de temps. Vous créez sinon un effet de « stuffing », littéralement de bourrage, que les moteurs de recherche détestent.

6) Auditer les backlinks établis vers votre site

Le bon référencement d’un site est aussi calculé via son e-réputation, soit ses connexions avec d’autres sites. 🔗
Plus les sites émettant des liens vers un autre sont influents, plus le référencement site vers qui les liens sont faits est bon.
Il est donc très important de s’assurer :

  • que les autres sites de la toile font des backlinks vers votre site

  • que ces sites font autorité et donc que ces backlinks sont de qualité

Assurez-vous aussi que les liens émis vers votre site ne sont pas en « no-follow » ou n’ont pas été supprimés, dans le cas où ils proviendraient de sites influents.
Pour en savoir plus sur ces liens toxiques, rendez-vous sur « Comment trouver les backlinks toxiques pour mon SEO ? »

7) Donner vos préconisations

En fonction des résultats que vous aurez obtenus et de la stratégie SEO que vous, ou votre client, souhaitez mettre en place pour le site concerné, établissez une liste de préconisations. 👍
Vous pouvez par exemple:

  • améliorer la qualité technique générale du site

  • le positionner sur de nouveaux mots-clés plus pertinents, en vous basant ou non sur ceux de la concurrence

  • adapter le contenu sémantique, soit ce qui est écrit sur le site, aux mots-clés choisis en les utilisant avec modération !

  • vous faire plein de copains influents sur Internet pour vous développer un maillage externe et des backlinks en or massif

Voilà, vous connaissez maintenant la recette de l’audit SEO by Cocolyze ! Si vous avez besoin d’un outil d’analyse et de recommandations SEO pour réaliser vos audits, ça se passe par-là ! Et on est tellement gentils qu’on vous a même fait une petite infographie récapitulative en-dessous.

Capture-d--cran-2019-12-10---13.17.54

Les 7 étapes d'un bon audit SEO
Partager